mercredi 8 mars 2017

Ingratitude du pécheur (Aux bienfaits d'un Sauveur)

Quelle est grande l'ingratitude que nous manifestons envers notre Sauveur lorsque nous l'offensons par nos péchés! En se révoltant ainsi contre lui, nous blasphémons en quelque sorte contre sa bonté, puisque d'une part nous méprisons tout ce qu'il a fait et souffert par amour pour nous et que d'autre part ayant reçu de lui la vie et tous les autres biens du corps et de l'esprit nous nous en servons pour l'outrager. Et si nous nous obstinons dans le mal, le démon devient maître de notre âme et nous nous exposons à la damnation éternelle. Cependant, même si nous avions le malheur de nous trouver dans ce cas, ne nous désespérons jamais mais prions Dieu d’amollir la dureté de notre cœur; et, touchés de repentir, revenons à lui avec confiance: il nous accueillera alors avec bonté et nous accordera généreusement son pardon.

Cantique chanté intégralement avec partition vocale affichée :

 




Couplet musical en boucle pour accompagner les chanteurs :

 

- Version 1 (orgue seul) 



- Version 2 (orgue + mélodie à la guitare nylon pizzicato)




Paroles du cantique :

 

1
Aux bienfaits d'un Sauveur,
Que sans cesse il dispense,
L'homme ingrat et pécheur
Répond par son offense.

REFRAIN :
O Sauveur, Dieu si bon,
Au nom de tes bontés,
Accorde ton pardon
A nos iniquités.

2
Nous qui ne sommes rien,
A qui devons-nous l'être ?
En nous tout appartient
A Dieu, l'aimable Maître.

3
Et l'homme révolté
Contre ce Dieu qui l'aime
Adresse à sa bonté
L'injure du blasphème.

4
Quand le démon plus fort
D'un cœur fait la conquête,
Pour ce cœur c'est la mort,
C'est l'enfer qui s'apprête.

5
Prodigue, dont le cœur
Déjà se désespère,
Déplore ton erreur
Et reviens à ton Père.